Maman, ne me laisse pas m'endormir. Benzodiazépines, ces anxiolytiques qui tuent (EDITIONS DE L'O) par Juliette Boudre

Maman, ne me laisse pas m'endormir. Benzodiazépines, ces anxiolytiques qui tuent (EDITIONS DE L'O) par Juliette Boudre

Titre de livre: Maman, ne me laisse pas m'endormir. Benzodiazépines, ces anxiolytiques qui tuent (EDITIONS DE L'O)

Auteur: Juliette Boudre

Broché: 189 pages

Date de sortie: April 18, 2018

Éditeur: Editions de l'Observatoire

Obtenez le livre Maman, ne me laisse pas m'endormir. Benzodiazépines, ces anxiolytiques qui tuent (EDITIONS DE L'O) par Juliette Boudre au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Juliette Boudre avec Maman, ne me laisse pas m'endormir. Benzodiazépines, ces anxiolytiques qui tuent (EDITIONS DE L'O)

"Je vis chaque minute de cette nuit-là à sa place. Il était seul, toutes ces heures. Sans un appel. Sans un cri. Cela m’arrache le coeur. J’aurais pu le serrer, le rassurer, l’apaiser, le faire respirer, le calmer, le soulager. J’aurais pu lui ôter sa peur, la rendre acceptable, tolérable. Je n’étais pas là."
Avec des mots d’une rare force et d’une grande dignité, Juliette Boudre fait le récit de la longue descente aux enfers de son fils Joseph, décédé à 18 ans d’une overdose d’anxiolytiques et d’opiacés. Des mois d’impuissance face à l’addiction ravageuse de son enfant à ces drogues qui foisonnent dans nos armoires à pharmacie, et à son mal-être, symbole d’une génération qui se cherche, et se perd dans les paradis artificiels. Mais aussi des mois d’incompréhension et bientôt de colère face à des médecins et institutions semblant incapables d’en mesurer la dangerosité, et de prendre efficacement en charge les personnes addictes.
Un récit tragique et bouleversant, et un véritable cri d’alarme sur les dysfonctionnements des services de santé publique face à ces drogues de plus en plus répandues. Jusqu’à quand laisserons-nous mourir nos adolescents ?